Martine Bousquet et ses musiciens

Propose un spectacle « autour de Barbara » avec des arrangements pour guitare, piano et accordéon.

Avec l’Amour de la chanson à texte et des mélodies subtiles et sensibles le trio « sans bagage » choisit de mettre en valeur les différentes facettes de cette artiste pionnière : cette « femme qui chante », nous murmure, nous chuchote à l’oreille ce qui quelque part parle de nous !

avec:

MARTINE BOUSQUET Chanteuse. Habite à Sète (France 34). Baignée de chansons Françaises depuis son plus jeune âge dans une famille mélomane où on chante beaucoup, son rêve de gosse est d’être chanteuse. Professeur d’éducation physique spécialisée dans l’enseignement de la danse contemporaine, elle se forme au contact des artistes et du courant émergeant en France de la danse contemporaine des années 80/90 avec une approche artistique pluridisciplinaire : danse, théâtre, musique. Enseigne le yoga. Parallèlement à son métier d’enseignante, elle développe des expériences dans la chanson avec des groupes amateurs se produisant en public. C’est en 2017 qu’elle franchit le pas et décide d’actualiser ce qui est. La rencontre avec Angel Girones auteur/compositeur/interprète sera déterminante et aboutit à la création du groupe « Mandrin » qui se produit dans de nombreuses occasions autour des répertoires de Barbara, Brassens, ou « chansons de Résistances ». Invités dans des festivals comme « chansons et toiles », « 22 V’la Georges », « Salsa » ou au théâtre de la mer à Sète soirée « hommage à Georges Brassens ».

PASCAL D’OUGY Pascal D’Ougy, accordéoniste. Enfant de la balle, originaire de Bourgogne il commence l’accordéon à l’âge de 5 ans. Très jeune il joue en orchestre comme soliste et accompagne des chanteurs et chanteuses. Diplômé de L’ACF, CFPAF et l’UNAF… Il a à son actif 18 premiers prix médailles d’or à l’UNAF. De nombreuses rencontres artistiques et des tournées viennent enrichir son expérience : il sillonne la France mais aussi la Suisse, l’Italie, ou le Quebec. Avec Philippe Forciolli il enregistre en studio : un travail qui obtient les prix de l’académie Charles Cros et Jacques Douai. Fin connaisseur des répertoires de chanson Française il est particulièrement sensible à l’univers de la chanteuse Barbara et inspiré par son accordéoniste et arrangeur Roland Romanelli.

JEAN-MARC FLOURY

Guitariste autodidacte au parcours musical riche et original, ponctué de rencontres diverses etenrichissantes: Philippe Catherine, Sylvain Luc, Bireli Lagrène…Débute la guitare à l’age de 17 ans et consacre les 5 premières années l’étude et la pratique du picking et de la musique médiévale.
Dés 1980, le jazz et la musique brésilienne l’attirent de plus en plus, il étudie alors à Paris l’harmonie et l’improvisation.
Parallèlement il étudie la prise de son au studio du Chesnay à Versailles ainsi qu’au studio Dupont à Paris.
Il se produit pendant une dizaine d’années avec William Lefebvre en duode guitare, actuellement en duo de guitare ave Louis Martinez.
On retrouve dans ses compositions ses multiples influences, avec de larges plages dédiées à l’improvisation.
Il se produit régulièrement à l’occasion de nombreuses manifestations: festival jazz Laon, Alliances de la guitare, Zénith Montpellier, théâtre de la mer Sète, festivals St Martin de Londres, de Roqueferre…

Hervé Tirefort, chansonnier au Caveau de la République, accompagne au piano ce spectacle autour de Barbara comme au cabaret de l’écluse, apportant par ses talents de fantaisistes des moments d’humour. Ses imitations des hommes qui ont aimé la dame de minuit sont stupéfiantes.